La compagnie

MARCHÉS : Québec et Canada

L’ACTIVITÉ est une plateforme de création. Elle est la tribune et le portevoix de l'auteur et metteur en scène Olivier Choinière. Fondée en 2000, L’ACTIVITÉ est née d'un questionnement sur tout ce qui touche la notion de représentation. Elle cherche à donner un rôle actif au spectateur et tente de bousculer le théâtre.

Depuis 1998, Olivier Choinière bouscule les acquis du théâtre en s’interrogeant, entre autres, sur la place qu’occupe le spectateur à l’intérieur même de la représentation. Son œuvre, dont la qualité est saluée par de nombreux prix, notamment le prestigieux prix Siminovitch, dresse le constat de l’envahissement du spectaculaire dans nos vies et pointe du doigt les dérives de notre époque. Avec MANIFESTE DE LA JEUNE-FILLE, il propose un projet théâtral ludique et subversif qui témoigne de son inquiétude devant une société où toute forme de discours, même la plus contestataire, se retrouve inévitablement récupérée.

  lactivite.com

 
d28505_4df5ddc582b2458ba007fbaa7ac8044a.jpg

Offre de spectacles 


 

Manifeste de la Jeune-Fille

MARCHÉS : Québec et Canada
Création : 2017
Public cible : Grand public

Une coproduction de L'ACTIVITÉ et de ESPACE GO

Sept top-modèles paradent en toute légèreté, en toute insouciance. On s’informe des projets de voyage de l’un, on s’excite des récents achats de l’autre, on partage des histoires d’amour pour exister. Chacun propose sa propre recette pour être heureux. Mais il suffit de gratter le vernis en surface pour se rendre compte que le moindre doute, le moindre inconfort les font se décomposer. Dès lors, les Jeunes-Filles changent de peau et cherchent leur bonheur ailleurs. N’est-ce pas là une bonne occasion de changer de garde-robe?

La pièce MANIFESTE DE LA JEUNE-FILLE a pour point de départ les magazines féminins, qui mettent en scène un modèle féminin idéal, qui est également un modèle de consommateur idéal qu’on appelle la Jeune-Fille. La Jeune-Fille n’a ni sexe ni âge. Elle trouve satisfaction dans le fait de n’être qu’une image et de s’exprimer à coups de publicités. Elle chante la gloire du marché et étale avec joie son bonheur consommé. La Jeune-Fille, c’est moi. La Jeune-Fille, c’est vous. Parce que nous le valons bien!

Avec cette nouvelle création, l’auteur et metteur en scène Olivier Choinière se penche aujourd’hui sur la parole publique, sur tous les discours qui nous habitent et nous traversent et qui voudraient se faire passer pour de vraies idées : conversations de coin de rue, publicités, réseaux sociaux, médias, allocutions politiques, autant de voix qui cherchent à nous convaincre et à susciter notre adhésion.

Équipe et crédits

Texte et mise en scène : Olivier Choinière
Avec : Stéphane Crête + Raymond Cloutier + Muriel Dutil + Joanie Martel + Catherine Paquin-Béchard + Sébastien René + Isabelle Vincent
Assistance à la mise en scène : Stéphanie Capistran-Lalonde
Scénographie : Max-Otto Fauteux
Lumières : Marc Parent
Costumes : Elen Ewing
Vidéo : Michel-Antoine Castonguay et Dominique Hawry
Musique : Éric Forget
Maquillages et coiffures : Sylvie Rolland-Provost

À savoir

Durée : 2 heures
Aire de jeu idéale :  37 pieds de largeur x 32 pieds de profondeur x 16 pieds de hauteur
 

Documents à télécharger 

Document de présentation

 
 

Calendrier

Automne 2018

Théâtre Outremont
Jeudi 5 octobre 20h
Théâtre Le Périscope / Québec
Mardi 9 octobre au samedi 20 octobre
Théâtre Gilles-Vigneault / St-Jérome
Mercredi 31 octobre 20h
Salle Juliette-Lassonde / St-Hyacinthe
Vendredi 2  novembre 13h30 et 20h 
Théâtre Lionel-Groulx / Ste-Thérèse
Samedi 3 novembre 20h
Théâtre du Vieux-Terrebonne
Vendredi 9 novembre 20h
Théâtre de la Ville / Longueuil
Samedi 10 novembre 20h
Théâtre Hector-Charland/ L’Assomption

Mardi 13 novembre 20h
Le Carré 150 /  Victoriaville
Jeudi 15 novembre 20h
Théâtre de la Rubrique / Jonquière
Samedi 17 novembre 20h
Salle J. Antonio- Thompson / Trois Rivières
Mardi 27 novembre 20h
Maison des arts de Laval
Jeudi 29 novembre 20h

 

 

Critiques et commentaires

Une satire incisive, violente et jouissive, en forme d’œuvre chorale à sept voix et trois mouvements, ultra-intelligente, mais sauvée de l’intellectualisme par un sens inné du théâtre.On sent le plaisir des interprètes. Le nôtre aussi, bien sûr.

— Marie-Christiane Hellot, revuejeu.org

Que ça valait le détour! C’est vraiment un des trucs les plus forts que j’ai eu l’occasion de voir d’Olivier Choinière.
Ici, il frappe fort dans tous les sens. On sentait comment la foule communiait à sa proposition, qui a beaucoup d’humour.

— Mélanye Boissonnault, Le 15-18, ICI Radio-Canada Première

Une pièce ébranlante. Manifeste de la Jeune-Fille capture le spectateur dans les replis de sa mauvaise foi afin de lui secouer les puces. La pièce s’attaque de façon jubilatoire à tous les poncifs déferlant à pleins médias sociaux, dans les pubs, les journaux, les conversations du jour. Le public a beau rigolé, son rire devient bientôt jaune.

— Odile Tremblay, Le Devoir