La compagnie

MARCHÉS : Québec et Canada (selon le spectacle)

Depuis sa fondation en 1989 par le chorégraphe, interprète et metteur en scène Pierre-Paul Savoie, la compagnie PPS Danse s’est donnée pour mission de se consacrer principalement à la création et à la production d’œuvres chorégraphiques s’inscrivant dans le champ de la danse-théâtre. Avec les années, la compagnie a ajouté à ses activités, l’action culturelle. Aujourd’hui, c’est en investissant trois créneaux majeurs : le jeune public, le grand public et l’action culturelle, que PPS Danse assure sa position de pilier dans la communauté de la danse au Québec.

ppsdanse.com

 

Offre de spectacles


 

L'École buissonnière

MARCHÉS : Québec et Canada
Public cible : 4 à 10 ans (scolaire) / 4 ans et + (famille)

Une journée à l'école; l'arrivée dans la cour, les amis, les jeux, les babillages et les fous rires, la cloche qui sonne, la classe qui commence… des mathématiques à la récréation, du récital aux récitations, la journée de nos quatre élèves est bien remplie! Leurs personnalités, très différentes les unes des autres, éclatent en danses, en chants et en poésie. Ils passent du rejet à l'acceptation de l'autre, avec ses différences, ses idées, ses talents particuliers. La fin des classes, pleine de vacarme, de jeux de cordes et de ballons, célèbre la force de la l'inventivité et de l'imaginaire, sonne la promesse d'amitiés durables.

Après Contes pour enfants pas sages, Pierre-Paul Savoie retrouve l'univers insolite et envoûtant du poète Jacques Prévert avec L’École buissonnière. Quatre danseurs s'emparent de rôles exigeant d'eux une grande aisance multidisciplinaire. Il fait encore une fois fait appel à Benoît Côté, qui a signé les musiques de Contes pour enfants pas sages et Les chaises. Le compositeur donne un nouveau souffle aux formes musicales éprouvées comme les comptines et ritournelles, leur injecte une bonne dose de modernisme et d'originalité, avec l'apport des voix d’Alexandre Désilets et d’Amylie.

Une célébration en jeux, en danse, en chansons, en musique et en poésie de l'enfance, de la créativité, de la ténacité et de la camaraderie. 

Équipe et crédits

Collage, chorégraphie et mise en scène : Pierre-Paul Savoie
Textes : Jacques Prévert
Interprètes : Mathilde Addy-Laird, Chantal Baudouin, Dany Desjardins et Amélie Rajotte
Musique : Benoît Côté
Compositeurs originaux : Joseph Kosma et Pierre Arimi
Voix : Alexandre Désilets et Amylie
Conseillère à la dramaturgie : Lise Vaillancourt
Costumes : Linda Brunelle
Éclairages : Jocelyn Proulx et Valérie Bourque
Répétitrices : Annie Gagnon et Ève Lalonde

Une coproduction de PPS Danse et DansEncorps (Nouveau-Brunswick)

À savoir

Durée : 55 minutes
Jauge : 300 spectateurs
Aire de jeu idéale : 35' (largeur) x 25' (profondeur) x 14' (hauteur)
Activités de médiation culturelle disponibles

Documents à télécharger

Guide pédagogique
Fiche technique

 
 

Calendrier

AUTOMNE 2017

Laval - Maison des arts de Laval
Dimanche 10 décembre 14h
Lundi 11 décembre au vendredi 15 déc (scolaires)

 

 

HIVER PRINTEMPS 2018

St-Jean-sur-Richelieu - Théâtre des Deux Rives
Dimanche 28 janvier 14h et 16h
Lundi 29 janvier-mardi 30 janvier (scolaires)

Montréal - Maison de la culture Frontenac
Lundi 5 février (scolaires)

Beloeil - Centre culturel de Beloeil (L'Arrière Scène)
Dimanche 11 février 15h
Lundi 12 février au jeudi 15 février (scolaires)

Ste-Thérèse - Théâtre Lionel-Groulx
Mardi 27 février - mercredi 28 février (scolaires)

Longueuil -Théâtre de la Ville
Dimanche 11 mars 15h
Lundi 12 mars au mercredi 14 mars (scolaires)

Montréal - Maison de la culture Mercier
Lundi 19 mars au mardi 27 mars (scolaires)

St-Jérome - Salle Gilles Vigneault
Dimanche 15 avril 15h
Lundi 16 avril - mardi 17 avril (scolaires)

Ste-Geneviève - Salle Pauline-Julien
Mercredi 25 avril-jeudi 26 avril (scolaires)

Montréal - CEGEG Maisonneuve (Petits bonheurs)
Jeudi 10 mai-vendredi 11 mai (scolaires)

Critiques et commentaires

À l'exact opposé des dessins animés criards et des jeux vidéo sur-stimulants, un spectacle doux, beau, intelligent et tout simple : L'École buissonnière, de PPS Danse.

 Sophie Pouliot, La Marelle

Chanté tout en douceur et émotion par Alexandre Désilets et Amylie, les textes de Prévert bénéficient d’un traitement musical enveloppant signé Benoît Côté. Des accords de piano se dégageait une irrésistible poésie qui a séduit les adultes et leur progéniture.

 Marie-Claude Lessard, MatTV.ca

En 50 minutes, les jeunes de 4 à 10 ans en auront plein la vue et les oreilles.

 Ève Christian, As-tuvu.ca


Corps Amour Anarchie / Léo Ferré

MARCHÉS : Québec et Canada
Création : 2016
Public cible : Grand public

Rencontre inédite entre l’œuvre de Ferré et la danse contemporaine.

L’année 2016 marque le 100e anniversaire de naissance de Léo Ferré. Pour lui rendre hommage, PPS Danse et Coup de cœur francophone s’associent à nouveau pour produire Corps Amour Anarchie, un spectacle interdisciplinaire qui célèbre l’œuvre de cet immense artiste du 20e siècle.

Corps Amour Anarchie va à la rencontre de l’œuvre de Léo Ferré afin de retrouver son esprit, ses musiques, ses mots, toujours vibrants de justesse, et les ramener jusqu’à vous. Cette rencontre inédite s’incarne dans l’interaction entre le répertoire de l’artiste et la danse contemporaine.

Conçu et dirigé par Pierre-Paul Savoie, directeur artistique de PPS Danse, le spectacle, sous la direction musicale de Philippe B et de Philippe Brault, réunit sur scène 15 artistes, soit quatre chanteurs, cinq musiciens et six danseurs.

Portées par les voix d’Alexandre Désilets, Bïa, Michel Faubert et Philippe B et les chorégraphies d’Anne Plamondon, David Rancourt, Emmanuel Jouthe, Hélène Blackburn et Pierre-Paul Savoie, les chansons de Léo Ferré résonnent plus que jamais par leur pertinence et leur magnificence.

Entre l’amour et l’anarchie, la mémoire et la mer, l’espoir et la solitude, son œuvre déploie les ailes de notre imaginaire pour clamer haut et fort la poésie du monde.

Le spectacle a été présenté en grande première à Montréal dans le cadre de la 30e édition de Coup de cœur francophone.

Équipe et crédits

Conception et mise en scène : Pierre- Paul Savoie
Chorégraphes :  Pierre- ­Paul Savoie, Anne Plamondon, David Rancourt,
Emmanuel Jouthe, Hélène Blackburn

Direction musicale et arrangements : Philippe B. et Philippe Brault
Chanteurs : Bïa, Alexandre Désilets, Michel Faubert ou Philippe B.
Danseurs : Alexandre Carlos, Anne Plamondon, David Rancourt, Jossua Collin-Dufour, Roxane Duchesne-Roy et Sara Harton
Musiciens : Alexis Dumais, David Carbonneau, Ligia Paquin, Philippe Braultet Sheila Hannigan
Conception d’éclairage : Stéphane Ménigot
Projections vidéo : Alejandro Jiménez

Cette création a bénéficié d’une résidence à la Place des Arts.

Documents à télécharger

Critique -Ici-Radio-Canada

Critique-Le Soleil

Calendrier

PRINTEMPS 2018

Salle Maurice O’Bready - Sherbrooke
Mercredi 21 mars 20h

Théâtre Lionel-Groulx - Ste-Thérèse
Jeudi 29 mars 19h30

Le Carré 150 - Victoriaville
Vendredi 30 mars 20h

Salle Jean-Marc Dion - Sept- Îles
Mercredi 4 avril 20h

Centre des arts de Baie-Comeau
Jeudi 5 avril 20h

Salle Desjardins Télus - Rimouski
Samedi 7 avril 20h

Maison des arts de Laval
Jeudi 12 avril 20h

Salle Pauline-Julien - Ste-Geneviève
Vendredi 13 avril  20h

Théâtre de la Ville - Longueuil
Samedi 14 avril20h

Théâtre des Deux-Rives - St-Jean sur le Richelieu
Dimanche15 avril 15h30

Théâtre Télébec - Val d’Or
Mercredi 18 avril 19h30

Théâtre du Cuivre - Rouyn-Noranda
Jeudi 19 avril 20h

Espace Théâtre Muni-Spec - Mont-Laurier
Samedi 21 avril 20h

Théâtre du Vieux-Terrebonne
Samedi 28 avril 20h

 

Critiques et commentaires

Corps Amour Anarchie: la poésie de Léo Ferré sublimée. (…) On regretterait de passer à côté de ce beau rendez-vous.

Daphnée Bédard, Le Soleil

Une production interdisciplinaire offre des multiples possibilités. C’est néanmoins la complémentarité de toutes les parties qui séduit au plus haut point. (...) un splendide spectacle qui touche l’âme et le cœur.

Philippe Redzonicco, Ici Radio-Canada


 
 
 

BAGNE

MARCHÉS : Québec et certains marchés canadiens
Re-création : 2015
Public cible : Grand public

Plus de 20 ans après sa création originelle, les co-­créateurs et interprètes Pierre­-Paul Savoie et Jeff Hall entreprennent de revisiter l’un de leurs plus grands succès, Bagne. Confinés dans une monumentale structure métallique, deux hommes s’embrasent sous les yeux captivés des spectateurs. Dans cette œuvre au croisement de la danse et du théâtre, la force brutale des interprètes vient se mêler à une tendresse universelle. Emprisonnés, les corps s’éreintent autant qu’ils s’entrelacent dans un mouvement brut et sensible, créant ainsi un hymne à la liberté et à l’amour puissant et magistral.

Équipe et crédits

Conception originale (1998) : Pierre-Paul Savoie et Jeff Hall
Ré-création (2015) : Pierre-Paul Savoie et Jeff Hall
Interprètes :  Lael Stellick et Milan Panet-Gigon ou Jonathan Fortin
Musique : Bernard Falaise
Conception sonore : Larsen Lupin
Scénographie : Bernard Lagacé
Éclairages : Marc Parent
Conception des costumes : Linda Brunelle
Maquillage : Florence Cornet

Une coproduction de PPS Danse et Danse Danse

À savoir

Durée : 1 heure
Jauge : 500 spectateurs
Aire de jeu idéale : 30' (largeur) x 27' (profondeur) x 20' (hauteur)

Documents à télécharger

Dossier de presse
Fiche technique

 
 

Calendrier

Automne 2017

Maison des arts de Laval
29 novembre 2017

 

 

 

Critiques et commentaires

4 étoiles
Créée en 1993, Bagne demeure une pièce forte et percutante. À travers des tableaux d’une cruelle beauté, mêlant une gestuelle très virile à des élans de tendresse, Bagne aborde donc l’emprisonnement des êtres humains.

 Luc Boulanger, La Presse

Actuel, brûlant et percutant (...) un pan de la mémoire chorégraphique de Montréal en renaissance à travers lui.  (…) la pièce évoque surtout nos prisons intérieures, notre incapacité à briser les chaînes de nos ego, notre difficulté à nous tourner vers l’autre.

 Odile Tremblay, Le Devoir

Plus de 20 ans après sa première création, Bagne résonne toujours aussi fort dans nos coeurs. Cette relecture nous démontre à quel point l'oeuvre est contemporaine. (…)
Bagne exige athlétisme, agressivité, force physique, douceur et les deux danseurs peuvent se targuer de faire un travail exceptionnel.

 Daphnée Bédard, Le Soleil


 

Les Chaises

MARCHÉS : Québec et Canada
Public cible : Tous publics à partir de 8 ans

Dans cette tragi-comédie chorégraphiée, un couple de vieillards, 94 et 95 ans, pour égayer l’ennui, la solitude et l’isolement de leur existence, s’inventent une ribambelle d’invités invisibles qui se bousculent à leur porte. Parmi eux le colonel, une Belle au Bois Dormant, un groupe d’enfants, des animaux journalistes et même le Roi en personne.

Dans ce tohu-bohu absurde animé par le mouvement incessant des chaises qu’on dispose dans l’espace pour les invités fantômes, s’amène enfin celui que tous sont venus entendre : l’orateur.

Contre toute attente, il se révèle être un enfant muet et danseur. C’est lui qui, par le langage de la danse, livrera au monde, le message universel qui traduit à la fois la pensée du vieillard et celle que les enfants souhaitent pour la suite du monde. Cette adaptation originale de l’œuvre d’Eugène Ionesco intègre harmonieusement la danse, le théâtre et la musique.

Équipe et crédits

Chorégraphie et mise en scène : Pierre-Paul Savoie
Adaptation de l'œuvre et dramaturgie : Lise Vaillancourt
Collaboration chorégraphique : David Rancourt
Interprètes : Sylvain Lafortune, Heather Mah et David Rancourt
Musique : Benoît Coté
Conception sonore : Thierry Gauthier et Benoît Côté
Scénographie et éclairage : Jocelyn Proulx
Conception des costumes : Linda Brunelle
Conception des maquillages : Florence Cornet
Conception de perruques : Rachel Tremblay et Ève Turcotte

Une production de PPS Danse en collaboration avec la Place des Arts

 
 

À savoir

Durée : 60 minutes
Jauge : 300 spectateurs
Aire de jeu idéale : 40' (largeur) x 28' (profondeur) x  16' (hauteur)
Activités de médiation culturelle disponibles

Documents à télécharger

 

Dossier de presse (à venir)
Fiche technique (à venir)

Critiques et commentaires

Avec son adaptation des Chaises, le chorégraphe Pierre-Paul Savoie s’approprie avec bonheur, tendresse et sensibilité un joyau du théâtre mondial pour le jeune public.

 Olivier Dumas, Mon Théâtre

 

 

Toujours aussi pertinente la pièce… fait résonner plusieurs couches de sens … Leurs dialogues et monologues font valser le sublime et l’ordinaire. Leurs petites routines et querelle, et surtout leurs gestes de vieux un peu fourbus par la vie faisaient bien rigoler le jeune public… Car la danse se mêle aux dialogues surtout sous forme d’acrobaties livrées avec la drôle de maladresse que leur âge impose.

 Frédérique Doyon, Le Devoir

Un petit bijou …

 Mélanye Boissonnault, Radio-Canada (Montréal)