La compagnie

MARCHÉS : Québec et Canada

Fondée en 1999, Créations Estelle Clareton se démarque par ses œuvres chorégraphiques originales et hétéroclites, humaines et engagées dans la réflexion, toujours abordées avec charme et humour. En 2005, la chorégraphe organise ses créations en un thème : Furies, ambitieuse série de spectacle s'échelonnant sur plusieurs années. Montréal Danse produit la première œuvre de la série, Furies, Alpha 1/24 (2005), pièce pour six interprètes qui connaît un vif succès et tourne dans plusieurs pays. S’envoler (Furies, Epsilon 5/24), un des spectacles les plus ambitieux de la chorégraphe, créé pour douze interprètes, tourne au Québec, au Canada, au Mexique, en France et en Allemagne depuis 2010.

Reconnue pour ses œuvres originales, hétéroclites et imprégnées d'humour, il n'est pas étonnant que Estelle Clareton s'adresse finalement au jeune public avec Tendre créée en 2015. La chorégraphe et directrice artistique offre encore une fois une création invitant à réfléchir, avec charme et inventivité. Également comédienne et metteure en scène, l'artiste élabore des univers où le dialogue entre le théâtre et la danse est possible et complémentaire. Conseillère artistique à l’École Nationale de Cirque, elle se sent fortement inspirée par le travail de clown, de jonglerie, des envolées ludiques et acrobatiques qui se retrouvent en filigrane dans ses propositions scéniques.  

creationsestelleclareton.com

 

Offre de spectacles 


 

TENDRE

MARCHÉS : Québec et Canada
Création : 2015
Public cible : 4 à 10 ans (scolaire) / 4 ans et + (famille)

Spectacle familial attachant à plus d’un titre, Tendre est porté par deux personnages farfelus qui se retrouvent bien malgré eux unis par un lien élastique. Se jouant de cette nouvelle contrainte qui vient tout à coup bouleverser leur univers, ils vivent, à travers cette intimité forcée quelque peu absurde, une étonnante dépendance. Espiègles et malicieux, tout de bleus vêtus, ils convient les jeunes à partir de 4 ans à une réjouissante expérience à la croisée de la danse, du théâtre et de l’art clownesque.

Une création inédite d’Estelle Clareton qui fait la part belle à l’humour sous toutes ses coutures avec une grande sensibilité.

Équipe et crédits

Direction artistique et chorégraphie : Estelle Clareton
Interprétation et co-création : Brice Noeser et Katia Petrowick
Substitut : Audrée Juteau
Direction des répétitions : Annie Gagnon
Musique : Éric Forget
Lumières : Éric Champoux
Scénographie, costumes et accessoires : Annie Gélinas

À savoir

Durée : 50 minutes
Jauge : 300 spectateurs
Aire de jeu idéale : 30' (largeur) x 24' (profondeur) x 14' (hauteur)
Activités de médiation culturelle disponibles

Documents à télécharger 

Revue de presse
Guide pédagogique
Fiche technique

 
 

Calendrier

AUTOMNE 2017

Joliette - Centre culturel de Joliette
Mardi 24 octobre am et pm (scolaire)

Sorel- Salle Georges Codling
Lundi 20 novembre (scolaires)
Mardi 21 novembre (scolaires)
Mercredi 22 novembre (scolaire)

 

 

 

HIVER PRINTEMPS 2018

L' Assomption - Théâtre Hector-Charland
Dimanche 4 février 15h (famille)

Mont-Laurier - Espace-Théâtre Muni-Spec
Mardi 6 février (scolaires)
Mercredi 7 février (scolaires)

Québec - Théâtre jeunesse Les Gros Becs et Rotonde
Mardi 20 février: (scolaires)
Mercredi 21 février: (scolaires)
Jeudi 22 février : (scolaires)
Vendredi 23 février: (scolaire)
Samedi 24 février: 15h (famille)
Dimanche 25 février: 11h et 15h (famille)

Granby - Palace de Granby
Dimanche 15 avril 14h (famille)

Rouyn-Noranda - L'Agora des arts
Mardi 1er mai (scolaires)

Ville-Marie - Le Rift
Jeudi 3 mai (scolaire)

Montréal - Maison Théâtre
Du mercredi 9 mai au dimanche 27 mai

Critiques et commentaires

C’est fait avec beaucoup de tendresse et beaucoup d’intelligence aussi.
— Samedi et rien d’autre / Première chaîne Radio-Canada
 

Tendre offre une expérience originale et une réflexion enrichissante, toutes deux transmises par une chorégraphie d’une précision incroyable où chaque geste a sa place. 
— La Marelle
Très régulièrement, changements de rythme, changements de situation, changements de musique, ce qui fait que personne s’est ennuyé mais pas une seconde. (…) C’est une chouette sortie et ça permet d’initier les petits à la danse.
— Le 15-18 / Première chaîne Radio-Canada

Sous la nuit solitaire

Une coproduction de Créations Estelle Clareton et Trois Tristes Tigres

Plongée saisissante dans les enfers modernes

Nos enfers. Les enfers modernes, ceux de nos travers, de nos failles, de nos dépressions, de nos chutes. Sous la nuit solitaire navigue dans les flots agités de l’existence. Dans ces profondeurs, plus de hiérarchie, mais un seul peuple : celui qui avance, obscur, dans la pénombre. Car malgré l’omniprésence de la violence, la flammèche de l’espoir ne s’éteint pas au creux de la nuit. L’espoir de se relever, toujours.

Sept interprètes façonnent cette marche lente inspirée des fantastiques gravures que Gustave Doré (19e siècle) a réalisées pour illustrer les enfers de Dante (14e siècle), le père de La Divine Comédie. Acteurs et danseurs deviennent locuteurs d’un langage scénique singulier dans lequel l’harmonie du verbe fusionne à la poétique des corps. Une esthétique du « corps parlant » qui enfante une suite de tableaux saisissants, où des hommes et des femmes au milieu de leur vie sont entrainés dans les anfractuosités de leur âme.

Équipe et crédits

Mise en scène : Estelle Clareton et Olivier Kemeid
Texte :  Olivier Kemeid
Chorégraphie : Estelle Clareton
Interprétation  : Larissa Corriveau, Mark Eden Towle, Renaud Lacelle-Bourdon, Esther Morin Rousseau, Nicolas Patry, Ève Pressault et Éric Robidoux
Assistance à la mise en scène : Annie Gagnon
Décor et costumes : Romain Fabre
Musique : Éric Forget
Lumières : Marc Parent

Documents à télécharger

Cahier d'accompagnement

 
 © Romain Fabre

© Romain Fabre

 Gustave doré,  L'ENFER  de Dante

Gustave doré, L'ENFER de Dante

Critiques et commentaires

Le chemin de la sidération frappera au cœur du spectateur, dans sa simplicité efficace, sensible, intelligente et picturalement très référencée.
— Jeu Revue de théâtre
Rares sont les spectacles qui nous happent, nous frappent, nous heurtent, nous bousculent, nous émeuvent, nous laissent bouche bée…
— Zone culture
Un spectacle inclassable, d’une puissance d’évocation rarement atteinte. (…)
— Sors-tu